Guide en ligne pour se trouver son logement étudiant en ligne

logement étudiant

Les conditions de logement peuvent grandement affecter l’expérience universitaire des étudiants. Durant l’année scolaire 2019-2020, plus de 2 700 000 étudiants ont commencé leurs études supérieures en France. Alors que seulement 1040 places sont disponibles dans les dortoirs publics et les résidences du CROUS. De plus, en raison du nombre croissant de candidats chaque année, le prix de l’hébergement augmente tout au long de l’année. Trouver un logement étudiant pas cher n’est pas facile. Le fait de devoir choisir un collègue pour partager une maison, déménager et transformer le nouveau lieu en un endroit confortable peut devenir submergeant. Si en plus l’étudiant décide de vivre hors du campus, il y a de nombreux facteurs à considérer. Heureusement, il existe plusieurs options d’hébergement et de services pour répondre aux besoins de chaque étudiant.

Les facteurs à considérer avant la recherche d’un logement étudiant

Le principal facteur à considérer avant d’obtenir un logement étudiant est l’emplacement. Pour une meilleure expérience de la vie étudiante, il doit être près du campus. De plus, cela permet d’économiser une longue marche ou de l’argent pour le transport.

Avant de choisir un appartement étudiant, pensez toujours à la sécurité des installations et de l’environnement. La plupart des élèves ignorent toujours ce facteur en raison de l’excitation qu’ils ressentent après avoir été admis dans l’école de leurs rêves.

L’autre point important à prendre en compte est le confort de l’espace. Si possible, visitez les lieux que ce soit de manière virtuelle ou physique avant tout engagement.

Pour obtenir un coup moins cher, il y a l’option colocation. Elle constitue la meilleure option de faire des économies bien sur le loyer, mais aussi sur les tâches ménagères. Cela facilite l’entretien de la maison ou de l’appartement et laisse plus de temps aux études. De nombreuses résidence étudianteoffrent des services pour trouver des colocataires, aidant ainsi les étudiants à trouver des personnes compatibles pendant l’année scolaire.

Quelles sont les alternatives d’hébergement qui existe ?

L’offre de résidence étudiante est vaste et les étudiants peuvent choisir parmi plusieurs options. Pour ceux soucieux de leur budget, il y a les logements étudiants bon marché comme des studios et des familles d’accueil et des appartements partagés.

Logement partagé pour étudiants est le moyen le moins cher d’obtenir un appartement étudiant spacieux et confortable. Ce partage d’appartement présente de nombreux avantages. Plus de 20 % des étudiants ont choisi de vivre ce format en 2019.

Le studio ou Logement étudiant individuel est devenu l’un des types de logements étudiants les plus courants proposés par les propriétaires depuis 2019. Près de 57 % des étudiants préfèrent cette option. Dans la région parisienne, il représente 70 % des résidences étudiantes. La plupart des étudiants optent pour des studios meublés pour éviter les achats et les coûts supplémentaires.

Puis pour encore diminuer les dépenses, il y a les familles d’accueil. Près de 10 %, des étudiants séjournent en famille d’accueil pour leur étude universitaire. Avec ce type d’hébergement, on ne paye quasiment rien, ni même les frais de service comme Internet ou l’électricité.

Lorsque leur budget le permet, les étudiants peuvent faire le choix d’un logement privé. Au total, 12 % des étudiants choisissent cette option, car il est assez rare de trouver ce genre d’appartements dans des résidences étudiantes.

Et pour finir, il y a les logements étudiants publics du CROUS. Le petit plus avec le logement du CROUS, des aides au logement sont disponibles pour les résidents. Cependant, elles sont beaucoup plus demandées. Du coup, il est très difficile de prendre rendez-vous pour demander une chambre.

Comment procéder pour trouver un logement étudiant ?

La première chose à faire est de consulter le site Web de l’université pour obtenir des informations sur l’hébergement des étudiants comme les directives d’hébergement, les frais et les procédures pour faire une demande.

Puis, lors du choix d’une résidence, toujours vérifiez que le coût s’inscrit dans votre budget. Les autres frais comme le gaz, l’électricité, Internet et les meubles doivent aussi entrer dans le budget.

Une fois le logement trouver, s’assurer de s’inscrire à temps. Une étude a montré que le meilleur moment pour demander un logement étudiant se situe entre deux et trois mois avant la reprise des cours. 

La dernière étape consiste maintenant à trouver un garant. Il est bien connu que les propriétaires accordent une attention particulière aux garanties financières lors de la location de leurs biens. C’est donc un élément fondamental dans la recherche d’un logement étudiant.

Que rechercher lors de la visite d’une propriété ?

Gardez toujours à l’esprit qu’un agent peut très bien passer sous silence les inconvénients d’une maison qu’il souhaiterait louer. De plus, un étudiant n’aura pas forcément beaucoup de temps pour visiter l’endroit où il va se loger. C’est pourquoi il est nécessaire de faire une petite liste des éléments à rechercher lors de la visualisation d’un logement locatif étudiant.

L’une d’entre elles, c’est l’humidité et la moisissure. Utiliser le nez pour le détecter puis regarder les murs pour détecter tout signe d’humidité. L’exposition à la moisissure n’est pas seulement désagréable, elle est également mauvaise pour la santé.

Les voisins font eux aussi partie de l’environnement donc, il est important de les connaitre, de savoir comment s’est de vivre à côté d’eux. Est-ce des bons ou des mauvais voisins ? Tout cela doit être pris en compte. 

Savoir ce que couvre le loyer, découvrir le montant de la caution et tous autres frais. Demander aussi si les factures telles que le gaz et autres sont incluses dans le loyer. Dans le cas où les factures soient séparées, cela permettra à l’étudiant de rechercher le fournisseur le moins cher.

Découvrir les meubles et appareils qui sont inclus dans la maison et tenir compte des coûts et des inconvénients d’un emménagement dans une propriété non meublée.

Prendre connaissance de la durée du contrat.La durée de contrat pour les étudiants est de 12 mois, sauf si l’étudiant ne prévoit pas d’être là pour l’été, dans ce cas ce contrat peut être écourté à 9 mois.

Et pour finir, le type de contrat. Prendre connaissance s’il s’agit soit d’un contrat de colocation pour l’ensemble du bien, soit d’un contrat individuel pour chaque colocataire. 

 

Syndic de copropriété : Quelles sont ses missions ?
Louer des bureaux professionnels à Nantes