Défiscalisation : comment réduire ses impôts ?

Défiscalisation

Tous les ans, la question concernant comment réduire ses impôts revient toujours. Grâce aux niches fiscales, l’Etat offre la possibilité de bénéficier d’une défiscalisation en vue de réduire les impôts. Les plafonds de ces niches fiscales sont délimités en fonction des placements que vous réaliserez. Vous pouvez alors profiter de ces niches fiscales. Pour réussir à réaliser une vraie économie d’impôt, la réduction des impôts, notamment sur les revenus sont alors possibles pour les contribuables avec ces dispositifs de défiscalisation. Des outils immobiliers et financiers peuvent alors les aider pour réaliser une défiscalisation.

Réaliser un investissement financier pour diminuer ses impôts

Choisir d’investir financièrement qui offre un avantage fiscal figure parmi les meilleures solutions de défiscalisation. En réalisant un investissement financier, vous pourrez alors payer moins d’impôt. Par contre, le niveau de risque devra être pris en compte comme pour tout type d’investissement lorsque vous choisissez des opportunités de défiscalisation. En Outre-Mer par exemple, vous pouvez participer au financement de l’économie locale via une opération de défiscalisation qui est le Girardin Industriel. Ce sera à partir de votre montant d’investissement que la réduction d’impôt sera calculée. Vous pourrez bénéficier jusqu’à 130 % de réduction d’impôt lors de l’année de votre investissement. L’investissement sera à fond perdu, et ce, pourcentage sera dégressif à la longue. Avec le FCPI, vous pourrez aussi reduire impots en finançant des entreprises locales. Cet investissement sera sans garantie en capital. Par contre, vous bénéficierez d’un potentiel de rendement attractif. La réduction d’impôt sera de 18 % en général. Avec votre revenu imposable (les montants déductibles), vous pourrez aussi réduire vos impôts. Une fois vous versez des sommes sur votre PERP, ces sommes seront déductibles de votre revenu, ce qui diminuera votre impôt. Par contre, un plafond est fixé pour les sommes versées. Pour d’autres informations supplémentaires en ce qui concerne comment réduire ses impôts, cliquez dessus.

Investir dans l’immobilier pour bénéficier d’une défiscalisation

Pour que les contribuables puissent bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu, l’Etat a mis en place des lois de défiscalisation immobilière il y a de nombreuses années. Pour reduire ses impots, réaliser un investissement dans l’immobilier se présente comme un excellent moyen. Vous pouvez réduire jusqu’à 21 % du montant de votre investissement les impôts grâce au dispositif Pinel, par exemple. Même en procédant à un transfert de la résidence fiscale en dehors du territoire français, vous pourrez toujours garder cet avantage fiscal. D’autres investissements vous permettent aussi de réduire vos impôts si la loi Pinel ne correspond pas à vos besoins et à vos attentes. Si vous choisissez une location meublée avec votre bien immobilier, vous pourrez bénéficier de 11 % de réduction d’impôt avec la loi Censi-Bouvard, par exemple. Cette réduction sera répartie sur 9 ans. Pour profiter des crédits ou des réductions d’impôts, certains travaux peuvent aussi se présenter comme une solution efficace. Actuellement, les travaux de réhabilitation ou les travaux de rénovation des logements anciens sont encouragés par le gouvernement. En fonction de la zone où vous vous trouvez, vous pourrez bénéficier d’une réduction d’impôt allant jusqu’à 30 % du montant des travaux.

Bénéficier d’une défiscalisation à l’aide du CITE

Grâce aux dépenses au sein de votre habitation, vous pouvez aussi réduire vos impôts sans avoir à investir. Pour cela, le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique vous permettra de bénéficier d’une défiscalisation. Lorsque vous rendez votre habitation moins énergivore, au titre des dépenses supportées, un crédit d’impôt vous sera accordé. Parmi les dépenses éligibles au CITE, vous pouvez citer les travaux, les appareils, les matériaux ou les dépenses en équipement qui peuvent améliorer la performance énergétique de votre résidence principale. La consommation d’énergie de votre habitation sera réduite. Si vous réalisez des dépenses sur les appareils de chauffage, des chaudières à hautes performances énergétiques ou les volets isolants, vos dépenses seront aussi éligibles au CITE. Le coût des équipements est le seul élément pris en compte. Pour un couple soumis à une même imposition, le montant maximal des dépenses ne doit pas dépasser les 16 000 euros. Pour le cas d’un célibataire, cette somme ne devra pas dépasser les 8 000 euros. 400 euros supplémentaires seront ajoutés à cette somme pour chaque personne à charge.

Réduire ses impôts en faisant des dons

Réduire ses impôts en faisant des dons est possible. Soutenir une cause peut alors être un moyen pour réduire vos impôts sans avoir à investir. Il faudra juste que les dons soient éligibles à la défiscalisation. Les dons dédiés aux organismes d’intérêt général, d’aides aux personnes en difficulté ou les dons servant à financer la vie politique sont les dons éligibles. Vous pouvez choisir entre opter pour le versement de sommes d’argent, don en nature, abandon de revenus, versement de cotisations parmi les formes des dons. Le montant de la défiscalisation dépend de l’organisme concerné. En général, la réduction peut s’élever à hauteur de 66 %.

Les avantages de l’investissement en LMNP
Guide en ligne sur la gestion locative