Publié le : 04 septembre 20205 mins de lecture

La Location Meublée Non Professionnelle ou LMNP est un régime fiscal qui vous permet d’exonérer une partie de vos revenus locatifs en l’impôt via le régime actuel. Cette déclaration de dépenses proprement dite s’accompagne de diverses obligations comptables assez lourdes, notamment la génération d’un bilan comptable détaillant les amortissements et les comptes de résultat.  La meilleure façon d’éviter ces écueils est de se faire guider par un expert-comptable spécialisé dans le domaine.

Investissement LMNP : une comptabilité complexe

La première chose à laquelle vous devez prêter attention c’est la classification des revenus. En effet, les revenus des sociétés de location de meubles non professionnelles relèvent de la catégorie fiscale des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) comme un artisan ou un commerçant, plutôt que des revenus fonciers comme le loyer sans contrepartie. La tenue de la comptabilité du bailleur dans un appartement meublé en régime réel est donc associée aux mêmes restrictions formelles que la tenue des livres commerciaux. Même si le nombre de transactions dans la location avec le matériel est bien inférieur, les règles comptables ne sont pas moins compliquées par rapport à celles imposées à un commerçant.

La complexité de la comptabilité est également renforcée par des règles fiscales spécifiques de calcul et de suivi des amortissements. Afin d’éviter le risque de surprises très désagréables par la suite, ces règles doivent être suivies avec rigueur et avec compétence, depuis la déclaration de revenus supérieurs au revenu réel, et donc avec le paiement d’impôts injustifiés, jusqu’au redressement fiscal effectué par l’entreprise. Le statut de location de mobilier non professionnel est donc un choix favorable en termes de création de revenus complémentaires. Cependant, sa fiscalité et sa comptabilité peuvent être difficiles à mettre en place sans l’aide d’un expert comptable lmnp.

Choisissez un comptable agréé pour LMNP

Ceux qui investissent et deviennent loueur en meublé non professionnel (LMNP) peuvent réaliser leur projet tranquille avec l’aide d’un comptable spécialisé dans les revenus locatifs. Les experts comptables peuvent aider les clients qui choisissent le régime fiscal LMNP à choisir le bon statut dès le début du projet. Les professionnels fournissent aux clients une assistance pour diverses obligations comptables, telles que l’enregistrement, la tenue de compte, la comptabilité et la déclaration fiscale.

L’intervention d’un expert comptable en LMP fait gagner du temps et de l’argent, car elle optimise l’investissement et les démarches administratives et comptables résultant du projet. La comptabilité et la fiscalité des activités liées au LMNP ont de sérieuses ramifications. Pour éviter une prise de risque excessive, il est fortement recommandé de se faire accompagner par un cabinet comptable. Avec l’aide d’un expert-comptable, vous pouvez confier la tenue ou la surveillance du compte de l’entreprise, et exiger que l’expert-comptable soit responsable de la rédaction des contrats, des déclarations sociales et des états de paie. Pour les investisseurs immobiliers, un CPA peut vous aider à faire vos choix au début d’une acquisition immobilière, car en plus d’être décisifs, ces choix ont également un impact significatif sur la rentabilité.

Coûts et avantages de l’accompagnement d’un expert-comptable LMNP

Passer par un expert comptable en ligne pour le règlement LMNP vous permettra de gagner beaucoup de temps, d’éliminer les risques d’erreurs. En effet, elles sont rares de la part d’un comptable spécialisé qui a encore une responsabilité civile professionnelle qui protège ses clients. Et enfin cela réduit le risque de contrôles fiscaux par l’administration. L’expert-comptable pourra également vous conseiller sur les montages complexes et les cas particuliers que vous pourriez rencontrer: copropriété, démembrement, LMNP à plusieurs à travers la famille SARL, etc.

Le coût d’un expert comptable pour l’investissement LMNP est d’environ 500 €, coût qui peut être déduit de vos revenus locatifs. Si vous choisissez d’être membre d’un centre de gestion agréé (CGA), le coût supplémentaire est d’environ 140 euros. L’adhésion présente les avantages suivants: vos revenus locatifs n’ont pas besoin d’augmenter d’une proportion fixe de 25%, ce qui signifie que les revenus à déclarer sont réduits, et vous pouvez économiser des impôts, et vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt équivalent à 2/3 comptables et frais de CGA.