Publié le : 05 août 20226 mins de lecture

Contrairement à un autre projet d’investissement, l’immobilier représente toujours une valeur sûre pour se construire un patrimoine. Solution adressée aux contribuables français, le statut de loueur meublé non professionnel permet de profiter de nombreux avantages pour un investisseur. Facilité de gestion pour les revenus, investissement permettant de se créer un patrimoine et un placement comme sécurité pour ceux en retraite, la LMNP fait partie des alternatives durables et rentables. S’agissant d’un projet nécessitant un grand investissement, vous devez avoir une certaine assurance, d’où l’importance d’éviter de nombreux pièges.

Investir en LMNP

Solution à privilégier pour se créer un patrimoine et bien préparer sa retraite, la location meublée non professionnelle est un moyen de percevoir des revenus complémentaires par mois. Offrant des avantages fiscaux importants, ce statut permet également de confier la gestion du bien à un professionnel. En investissant dans la location meublée, vous avez l’assurance de bénéficier d’une fiscalité avantageuse et attractive. Vous devez savoir que les revenus perçus pendant la location meublée sont uniquement imposés au titre de Bénéfices Industriels et Commerciaux. Vous pouvez donc choisir entre deux sortes de régimes fiscaux pour votre investissement en location meublée non professionnel en faisant une simulation lmnp.

Le régime réel

Le régime réel permet de déduire la totalité de vos charges par rapport à vos revenus locatifs. Ces charges sont uniquement celles liées à l’investissement que vous avez effectué comme le frais de notaire, la taxe foncière, les intérêts d’emprunt, etc.

Le micro-BIC

Avec le régime micro-Bic, vous pouvez obtenir un pourcentage d’abattement de 50 % par rapport à vos recettes. Le micro-Bic concerne uniquement les revenus locatifs supérieurs à 70 000 euros.

À découvrir également : Se fier à la gestion locative en ligne

Que faut-il éviter pour assurer la réussite d’un investissement locatif ?

Sachant que la location meublée non professionnelle est devenue un investissement de plus en plus prisé par la majorité des Français. Ce statut impose le respect de certains règlements pour éviter de faire des erreurs et de perdre de l’argent. Voici quelques points importants que vous ne devez pas faire si vous comptez vous lancer dans un investissement en location meublée.

La déclaration de revenus, une étape indispensable

Pour qu’un investissement immobilier soit réussi, vous ne devez pas oublier de déclarer vos revenus. En optant pour la location meublée non professionnelle, il faut savoir que les déclarations ne sont pas à faire dans la catégorie des revenus fonciers. Il s’agit d’une erreur qui touche souvent les nouveaux investisseurs. L’administration reste ainsi souple pour la rectification de cette erreur. Si vous avez déjà connaissance de cette norme et que vous faites encore des erreurs, vous risquez de payer une amende.

Ne pas souscrire de crédit

En voulant investir la totalité de votre argent dans votre projet, vous courrez de nombreux risques. Avec le pourcentage de taux qui est assez bas, il est déconseillé de faire un investissement en utilisant toute votre épargne. La technique pour un investissement en location meublée, c’est de financer votre projet par le crédit.

Gérer soi-même sa comptabilité

Avez-vous assez de connaissances pour assurer les différentes opérations comptables de votre investissement ? Si telle n’est pas le cas, vous devez penser à contacter un expert comptable. Dans le domaine de l’immobilier, il faut connaitre le concept de l’amortissement pour les revenus locatifs. Lors de la manipulation des chiffres, il se peut que vous fassiez des erreurs. Avec l’aide d’un expert, vous pouvez davantage réduire l’imposition de vos revenus.

N’oubliez pas d’étudier le bail commercial

En parlant d’investissement locatif, le bail commercial est un élément important. Si vous choisissez d’investir dans une résidence de service pour faire de la location de meublée, vous allez travailler avec un gestionnaire. Ce dernier peut être un avantage pour votre projet, car il s’occupe de la recherche de locataire. Toutefois, vous devez être attentif concernant les engagements et les clauses de votre contrat avec le gestionnaire. Vous investissez pour la première fois dans l’immobilier locatif meublé ? Vous ne devez négliger aucun aspect de votre projet.

Simuler votre projet pour faciliter la recherche d’un prêt

Savoir calculer l’impôt appliqué sur vos revenus locatifs est un avantage important lorsque vous comptez investir dans la location meublée. Pour ce faire, il suffit d’utiliser un outil de simulation en ligne et d’exposer votre projet. En donnant des informations concernant la location meublée non professionnelle à effectuer, vous pouvez connaitre votre capacité à emprunter, par exemple. Le rôle du simulateur est de vous informer sur les différentes étapes et les avantages de votre nouvel investissement. Les conseils offerts par les professionnels de l’immobilier permettent de vous aiguiller sur les meilleures solutions d’investissement à entreprendre. Vous êtes un investisseur immobilier ? L’expertise des professionnels est indispensable pour assurer la réussite de votre projet.